de fr it

EliasElye

vers 1400 à Zurich ou Beromünster, 20.3.1475 à Beromünster, de Laufon. Probablement fils de Conrad Elye, curé du Fraumünster de Zurich. Elias Elye fit des études à Heidelberg (1422-1425, baccalauréat en 1425). Chanoine de Beromünster (1419-1475), également curé dès 1439 de Neudorf, paroisse dépendante du chapitre. Presque septuagénaire, Elye monta une imprimerie dans sa maison, l'actuel château-musée de Beromünster. Le 10 novembre 1470, il y acheva un ouvrage de 600 pages, le Mammotrectus, dictionnaire pour l'étude biblique, premier imprimé de Suisse. Composé avec les mêmes lettres gothiques, un psautier sortit vers 1471 de l'officine d'Elye, qui publia encore quatre ouvrages en caractères romains, ce qui constitue aussi une première suisse: De officio missae de Nicolaus Andreae (vers 1472), Tractatus de cometis d'Eberhard Schleusinger (vers 1472) et deux éditions (1472 et 1473) du Speculum vitae humanae de Rodericus Zamorensis. Les dettes et la mévente amenèrent la disparition de l'imprimerie avant la mort d'Elye.

Sources et bibliographie

  • Blaser, Fritz; Mattmann, Helena; Suter, Robert Ludwig: Erster datierter Schweizer Druck. Gedenkschrift 500-Jahr-Feier in Beromünster, 1470-1970, 1970.
  • Büchler-Mattmann, Helene: Das Stift Beromünster im Spätmittelalter, 1313-1500. Beiträge zur Sozial- und Kulturgeschichte, 1976.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Helene Büchler-Mattmann: "Elye, Elias", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.07.2022, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012687/2022-07-05/, consulté le 03.06.2023.