de fr it

UrsHirsinger

avant 1512, après le 16.8.1539, cath., de Lyss. Elu le 18 mai 1512, H. fut le dernier abbé de l'abbaye cistercienne de Frienisberg (comm. Seedorf BE). A la Réforme, les autorités bernoises libérèrent de leurs vœux tous les occupants du couvent (édit du 7 février 1528). Avec une grande partie des moines, H. refusa l'ordre de se défroquer et resta au couvent. Le 16 octobre 1528, il dut remettre terrier et sceau. H. s'enfuit alors à Hauterive, où il paya 180 couronnes pour son admission. Le 16 août 1539, il nomma Ludwig Hug, de Berthoud, un ancien moine de Frienisberg, comme successeur dans ledit couvent et notifia la chose au Conseil bernois.

Sources et bibliographie

  • HS, III/3, 140
En bref
Dates biographiques ∗︎ avant 1512 ✝︎ après le 16.8.1539

Suggestion de citation

Girardet, Giorgio: "Hirsinger, Urs", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.11.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012697/2006-11-10/, consulté le 31.10.2020.