de fr it

ConstansKeller

Mentionné dès 1479/1480 à Bâle, 16.8.1519 à Baden. Issu de la famille noble schaffhousoise des K. de Schleitheim. Immatriculé à l'université de Bâle en 1479/1480, maître ès arts en 1484, docteur en droit en 1510. Attaché à la maison de l'empereur Maximilien Ier (1490), K. obtint en 1496 la survivance d'un canonicat au chapitre de Saint-Vincent à Berne et dut renoncer en 1497 à sa bourgeoisie schaffhousoise. Chanoine de Saint-Vincent (1498-1519) et diplomate au service de la ville de Berne. Ses absences trop fréquentes provoquèrent des conflits renouvelés entre le Conseil et le chapitre. Dès 1510, il fut aussi au service de l'évêque de Sion Mathieu Schiner et des légats pontificaux qui lui succédèrent en Suisse. Il se rendit en mission à Rome en 1509, 1510 et 1512. Il participa en 1512-1513 à la fondation du chapitre de Saint-Nicolas à Fribourg, dont il fit partie dès 1515. Après la défaite de Marignan (1515), il ne put plus compter sur l'indulgence du Conseil à Berne, et il dut revenir résider dans cette ville en 1517. K. fut enterré au couvent des cordeliers de Schaffhouse.

Sources et bibliographie

  • K. Tremp-Utz, «Die Chorherren des Kollegiatstifts St. Vinzenz in Bern», in BZGH, 46, 1984, 68-71
En bref
Dates biographiques Première mention 1479/1480 ✝︎ 16.8.1519