de fr it

Hugues

1024 à Semur-en-Brionnais (Bourgogne), 20.4.1109 à Cluny. Fils de Dalmas de Semur-en-Brionnais et d'Aremburge de Vergy. Issu de la haute noblesse, H. fut abbé de Cluny de 1049 à 1109 et l'un des plus importants personnages de son époque. Pendant son abbatiat, de nombreux monastères furent fondés en Suisse par la noblesse locale: Rüeggisberg (vers 1072), Rougemont (entre 1073 et 1085), Münchenwiler (entre 1080 et 1106), Saint-Alban de Bâle (entre 1083 et 1105), Corcelles (NE, 1092), Vufflens-la-Ville (avant 1096), Bellmund (1107), Hettiswil (1107). Il effectua un seul voyage en Suisse, à Romainmôtier en 1050, sinon il n'entretint que des rapports distants avec notre pays. A sa mort, H. laissa un monde clunisien à son apogée, mais fragilisé par sa grandeur. Canonisé en 1120.

Sources et bibliographie

  • M. Marrier, A. Duchesne, éd., Bibliotheca Cluniacensis, 1915, 413-448
  • P. Ladner, Das St.-Albankloster in Basel und die burgundische Tradition in der Cluniazenserprovinz Alemannia, 1960
  • LexMA, 5, 165

Suggestion de citation

Hausmann, Germain: "Hugues", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.10.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012716/2005-10-18/, consulté le 26.10.2020.