de fr it

Jean de Lare

Première mention en 1454, 26.5.1481 lors d'un voyage en Bourgogne, couvent franciscain de Dijon, de Lahr (Bade) ou Lohr (Alsace). Franciscain, J. fut gardien de Rouffach (Alsace) jusqu'en 1454, puis vicaire de la province observante d'Alémanie supérieure (1455-1462, 1471-1474 et dès 1480). Il fonda en 1460 un nouveau couvent à Rietfeld près de Neustadt/Aisch (Bavière), réforma la même année les couvents de franciscains et de clarisses de Bamberg, puis ceux de Munich en 1480. Gardien du couvent de Bâle de 1475 à 1480, commissaire général de l'ordre par intérim en 1481. Hormis les statuts pour les clarisses de Bressanone, J. n'a guère laissé d'écrits.

Sources et bibliographie

  • HS, V/1, 110-111
En bref
Dates biographiques Première mention 1454 ✝︎ 26.5.1481

Suggestion de citation

Folini, Christian: "Jean de Lare", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.02.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012729/2008-02-14/, consulté le 20.01.2021.