de fr it

JakobLauber

1440, 1513, de Lindau. Etudes à Bâle (1466-1475). Recteur de l'université (1476-1477), L. entra ensuite à la chartreuse de Bâle, alors foyer de la vie religieuse de la ville. Prieur dès 1480, L. agrandit le couvent et la bibliothèque, richement dotée et célèbre depuis le concile de Bâle, s'assurant la haute main sur elle. Prieur sévère, il n'eut pas la tâche aisée avec l'arrivée dans son couvent, en 1487, de Johannes Heynlin, célèbre scolastique, prédicateur populaire et bibliophile. Prieur de la chartreuse de Buxheim, près de Memmingen, en 1501, L. résigna en 1507 et revint à Bâle. Auteur d'une œuvre liturgique, juridique et religieuse.

Sources et bibliographie

  • M. Burckhardt, «Aus dem Umkreis der 1. Basler Universitätsbibliothek», in BZGA, 58/59, 1959, 176-179
  • Dict. de spiritualité, 9, 1976, 1034-1035
  • CMD-CH, 3, 261
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF