de fr it

MartinLädrach

Première mention en 1483 à Paris, 1523 à Berne, peut-être de Münsingen. Université de Paris (1483-1485, bachelier et maître ès arts). Directeur de l'école latine de Berne (1484). Chanoine (1485/1488-1519) et chantre (1519-1523) du chapitre collégial Saint-Vincent à Berne. Administrateur du chapitre, il participa à la mise sur pied des archives (1512-1513). En 1520, K. rédigea un testament (exécuté en 1523) et fonda en 1521 une chapellenie dans l'église collégiale (autel Sainte-Barbe).

Sources et bibliographie

  • K. Tremp-Utz, «Die Chorherren des Kollegiatstifts St. Vinzenz in Bern», in BZGH, 46, 1984, 77-79

Suggestion de citation

Utz Tremp, Kathrin: "Lädrach, Martin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.11.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012756/2007-11-08/, consulté le 24.10.2020.