de fr it

JohannesMinistri

Mentionné pour la première fois en 1351/1353, 30.6.1388 à Coire, de Berne. Attesté comme curé d'Oberkirch (LU, 1359), d'Ehingen (Wurtemberg, 1360-1376) et chanoine de Beromünster (1360-1376). Notaire et vice-chancelier autrichien (1365). Evêque de Coire (1376-1388). Lors du Grand Schisme d'Occident, en 1378, M. prit le parti du pape Urbain VI. Souvent éloigné de Coire, il nomma le comte Rudolf von Montfort-Feldkirch administrateur temporel du diocèse (1385). M. fit aménager le col du Septimer et utilisa ses propres fonds pour améliorer la situation financière de l'évêché, appauvri sous ses prédécesseurs. Nombre de ses rachats de gages, en particulier sur des châteaux forts, sont documentés. Le Liber de feodis rend compte de son intense activité administrative.

Sources et bibliographie

  • HS, I/1, 485-486
  • H. Büchler-Mattmann, Das Stift Beromünster im Spätmittelalter, 1313-1500, 1976, 344-345
  • Gatz, Bischöfe 1198, 141
Liens
Autres liens
e-LIR