de fr it

Wilhelm vonMontfort

Mentionné pour la première fois en 1272 comme sous-diacre du couvent de Saint-Gall, 11.10.1301 . Fils du comte Hugo II von M.-Feldkirch et d'une sœur du margrave de Burgau. Neveu de Heinrich (->). Soutenu par son frère Friedrich (->), M. fut nommé abbé de Saint-Gall en 1281. En conflit avec l'empereur Rodolphe Ier, M. résida parfois au château de Rappenstein à Martinstobel, à Dijon et à Vérone. Comme il avait réduit les revenus des prébendes et décrété des réformes monastiques, les moines de Saint-Gall s'en plaignirent à l'empereur qui destitua M. et le remplaça par Konrad von Gundelfingen en 1288. A la mort de Rodolphe Ier en 1291, M. put réintégrer sa charge d'abbé de Saint-Gall. Il perdit Wil en 1292 au profit du duc Albert de Habsbourg et fournit des cavaliers au roi des Romains Adolphe de Nassau. A la mort de ce dernier en 1298, M. chercha à s'entendre avec le nouveau roi des Romains, Albert Ier de Habsbourg; la paix fut conclue en 1301.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1205-1207, 1306-1307
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1272 ✝︎ 11.10.1301

Suggestion de citation

Bless-Grabher, Magdalen: "Montfort, Wilhelm von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.11.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012839/2008-11-27/, consulté le 29.11.2020.