de fr it

LudwigMoser

1442 à Zurich, 16.7.1510 à Bâle. Fils d'Ulrich, membre du Conseil et armurier, et d'Adelheid Suter. Scribe à Bâle, M. a signé l'acte de fondation de l'université en tant que substitut (1460). Secrétaire de la ville de Rheinfelden et son délégué (vers 1460-1474). Entré à la chartreuse de Bâle (1474), il fut prieur de celle d'Ittingen (1482), avant de réintégrer l'établissement bâlois où il occupa la charge de procureur (1485-1486). Auteur de textes spirituels, il est surtout connu pour sa traduction en allemand des œuvres ascétiques du mystique franciscain Bonaventure, imprimée à Bâle en 1506-1507. La littérature allemande du XIXe s. mentionne en outre ses traductions d'hymnes. De par son activité de scribe, attestée sur presque un demi-siècle, M. joua un rôle important dans la formation des laïcs d'Alémanie avant la Réforme.

Sources et bibliographie

  • K. Ruh, Bonaventura deutsch, 1956, 186-191
  • W. Häller, Studien zu Ludwig Moser, 1967
  • CMD-CH, 1, 269
  • HS, III/4, 122-123
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF