de fr it

HartungMünch de Landskron

25.10.1332, cathédrale de Bâle. Fils d'Henri, bourgmestre de Bâle, et de Werentrudis von Wangen. Clerc en 1287, M. détient en 1303 une dizaine de bénéfices ecclésiastiques situés dans le margraviat de Bade. Chanoine de la cathédrale de Strasbourg (1313). Archidiacre de la cathédrale de Bâle en 1321, il est élu évêque par le chapitre le 22 mars 1325 et consacré par l'archevêque de Besançon le 3 avril. L'un de ses premiers actes en tant qu'évêque est de confirmer les franchises de Porrentruy. Il doit affronter l'élu romain, Jean de Chalon-Arlay, jusqu'en 1328, date à laquelle leur rivalité est résolue par conciliation du pape Jean XXII.

Sources et bibliographie

  • HS, I/l, 186-187
  • F.W. Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon, 17, 2000, 988-993
  • Gatz, Bischöfe 1198, 62-63
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Hartung Münch
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1287 ✝︎ 25.10.1332

Suggestion de citation

Jurot, Romain: "Münch de Landskron, Hartung", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.02.2010. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012852/2010-02-02/, consulté le 20.10.2020.