de fr it

Henri deNeuchâtel

Mentionné en 1234, 13.9.1274, cathédrale de Bâle. Fils d'Ulrich III (->). Frère ou demi-frère de Rodolphe Ier de Nidau . La chronique de Matthias von Neuenburg le qualifie de "quasi illettré". Chanoine de la cathédrale de Bâle (1234), archidiacre (1239-1259), archiprêtre (1247/1248-1257) et prévôt (1259-1262). N. succède à son frère Othon comme prévôt à Soleure (1246-1258). Chanoine (dès 1247), puis prévôt (1249-1256) de Moutier-Grandval. Coadjuteur (dès 1261), évêque de Bâle en 1263. Il réussit à consolider son pouvoir et son influence sur Bâle et le Petit-Bâle, mais ne parvient pas à assurer une assise territoriale plus large à l'évêché en raison de l'hostilité de Rodolphe Ier de Habsbourg. La guerre entre les deux princes s'achève en 1273 par la défaite de N.

Sources et bibliographie

  • HS, I/l, 180-181; II/2, 373-374, 509-510
  • A. Gössi, Das Urkundenwesen der Bischöfe von Basel im 13. Jahrhundert 1216-1274, 1974, 31-35
  • Gatz, Bischöfe 1198, 60-61
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques Première mention 1234 ✝︎ 13.9.1274