de fr it

Norbert

Cité pour la première fois en 1071, 26.1.1088 à Coire. Peut-être issu de la famille des comtes de Weilheim ou de Hohenwart. Prévôt du chapitre cathédral d'Augsbourg, N. fut nommé évêque de Coire en 1079, lors de la querelle des Investitures, par l'empereur Henri IV. Contrairement à ce que prétend Berthold de Reichenau, annaliste partisan du pape, qui parle d'une double élection, sa désignation semble avoir été bien acceptée en Rhétie. En 1080, il signa, au synode de Bressanone, le décret de déposition de Grégoire VII. Il essaya en vain, afin d'être consacré, de replacer le diocèse de Coire sous l'autorité de l'archevêque de Milan, partisan de l'empereur; il n'obtint sa consécration qu'après la nomination d'un nouvel archevêque de Mayence. Peu après, le synode de Quedlinburg (1085) l'excommunia. En 1087, N. fit reconstruire l'abbaye de Müstair, après un incendie.

Sources et bibliographie

  • HS, I/1, 474
  • F. Renz, Churrätien zur Zeit des Investiturstreits (1075-1122), 2008, 31-43
En bref
Dates biographiques Première mention 1071 ✝︎ 26.1.1088