de fr it

Aymon dePleysie

Mentionné de 1266 à 1283 comme prieur de Romainmôtier. D'une famille possessionnée à La Côte. C'est sous l'autorité de P. que sont fixées, en 1266, les coutumes du plaid général de Romainmôtier. Il conclut en 1272 un accord avec le comte Philippe Ier de Savoie au sujet de la juridiction du châtelain des Clées sur la terre de Romainmôtier. Un conflit avec son prédécesseur, Henri, devenu évêque de Genève, le pousse à aménager une maison forte à Bursins avant 1284.

Sources et bibliographie

  • HS, III/2, 551-552
En bref
Dates biographiques Première mention 1266 Dernière mention 1283