de fr it

AntonRegis

Attesté dès 1447, après 1484 . Probablement issu de la famille Rey de Romont (FR). Conventuel en 1447, pitancier (administrateur des dons en espèces et en nature destinés à la pitance des moines) en 1459-1460, puis abbé du monastère cistercien de Hautcrêt de 1465 à 1484. R. fut installé dans cette charge par les abbés de Montheron et d'Hauterive. Cité à comparaître devant le chapitre général de l'ordre pour répondre de ses dettes en 1467. Il institua en 1472, sans l'accord de ce dernier, un abbé à Hauterive. En 1479, le chapitre ordonna, sur plainte d'un bourgeois de Berne, une enquête concernant des dîmes litigieuses à Elswil et Balsingen (auj. tous deux comm. Wünnewil-Flamatt). R. démissionna pour raison d'âge en 1484.

Sources et bibliographie

  • HS, III/3, 171-172
Liens
En bref
Dates biographiques Première mention 1447 ✝︎ après 1484

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika: "Regis, Anton", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.08.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012897/2010-08-20/, consulté le 21.10.2021.