de fr it

Faucigny

Région française qui correspond géographiquement aux bassins de l'Arve et du Giffre. De toutes les provinces du duché de Savoie, c'est celle dont les relations avec Genève ont toujours été les plus étroites. Au XIe s. apparaît la dynastie des sires de F. dont la famille donnera, au Moyen Age, deux évêques à Genève et un à Lausanne. A la mort de Béatrice (dame du F. de 1268 à 1304), la baronnie passe aux dauphins du Viennois, puis à la France en 1349. Au traité de Paris (1355), elle est échangée par Amédée VI avec le roi Jean Le Bon contre les terres savoyardes du Viennois. Le F., autour de ses capitales de Cluses, puis de Bonneville, suivra désormais le sort des Etats de Savoie. Territoire de villes franches et de grandes abbayes, épargné par les Bernois en 1536, il fut partiellement envahi et pillé au cours de la guerre entre Genève et la Savoie en 1589. L'attraction économique de Genève, dont le F. est l'arrière-pays naturel, fut toujours très forte, avec l'horlogerie d'avant 1914 et, depuis les Lumières, le tourisme et l'alpinisme, sur les traces de Saussure. En 1860, une pétition pour le rattachement à la Suisse avait réuni 7606 signatures dans 60 communes.

Sources et bibliographie

  • H. Baud, J.Y. Mariotte, Le Faucigny, 1980
Liens
Notices d'autorité
GND