de fr it

Richene

Moine bénédictin, sans doute arrivé de Saint-Blaise (Forêt-Noire) à l'abbaye d'Engelberg en 1143 avec Frowin. Au milieu du XIIe s., avec Frowin et deux scribes inconnus, R. fut l'un des principaux acteurs de la création de la bibliothèque et du scriptorium d'Engelberg. La Bible en trois volumes de Frowin, où il est représenté avec l'abbé, est considérée comme son œuvre majeure. Plusieurs vers attestent son nom, qui est rare. R. n'apparaît dans aucun nécrologe d'Engelberg, mais son nom figure dans le livre des morts de Saint-Blaise (un 19 octobre); on peut donc supposer qu'il repartit pour la Forêt-Noire après avoir terminé son activité de scribe à Engelberg.

Sources et bibliographie

  • E. Omlin, «Abt Frowin als Gründer der Engelberger Schreiberschule», in Der selige Frowin von Engelberg, 1943, 26-35
  • Ch. Eggenberger, éd., Die Bilderwelt des Klosters Engelberg, 1999