de fr it

Romainsaint

à la fin du IVe s., 460/465, La Balme (Saint-Romain-de-Roche, Bourgogne), originaire de Séquanie (Bourgogne). Elève de Sabin, abbé d'Ainay, à Lyon. Ermite dans le Jura français. R. fonda avec son frère Lupicin les monastères de Condat (Saint-Claude), dont il fut abbé, de Lauconne (auj. Saint-Lupicin), de La Balme (féminin) et vraisemblablement aussi, vers 450, celui de Romainmôtier. En 444, il fut ordonné prêtre par l'évêque Hilaire d'Arles et il entreprit un pèlerinage à Agaune. Ses reliques sont conservées à Saint-Romain-de-Roche.

Sources et bibliographie

  • F. Martine, éd., Vie des pères du Jura, 1968
  • F.W. Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon, 16, 1999, 1376-1377
  • J.-D. Morerod, éd., Romainmôtier, 2001
  • A. Pahud, «Romainmôtier et la mémoire», in RHES, 97, 2003, 7-35
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF