de fr it

HeinrichRuoff

Mentionné après 1510 à Lauperswil et pour la dernière fois en 1528 à Trub. Issu d'une famille de la ville de Berne. En tant que moine de l'abbaye bénédictine de Trub, R. fut curé de Lauperswil après 1510. En 1520, il donna un vitrail à l'église paroissiale de Lauperswil qui venait d'être construite. Il succéda à Thüring Rust comme abbé de Trub (1524-1528) et signa les thèses de la dispute de Berne en 1528; renonçant à sa charge, R. reçut 1000 florins en dédommagement.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1600-1601