de fr it

Salomon Ier

Mentionné dès 847, 5.3. ou 2.4.871 . Issu probablement d'une famille de haute noblesse établie au nord du lac de Constance. Moine à Fulda. Evêque de Constance, sans doute dès 838/839. Chargé de nombreuses missions diplomatiques par Louis le Germanique. S. chérissait particulièrement l'abbaye de Saint-Gall: en 854, il supprima les liens qui, depuis 759, mettaient le monastère dans un statut de dépendance envers l'évêque de Constance. Il béatifia en 864 le premier abbé, Otmar (✝︎759), et consacra en 867 une église élevée sur le tombeau de ce dernier, à côté de l'église abbatiale. Il fonda peut-être des communautés de clercs à Salmsach et Bischofszell et encouragea le culte du martyr saint Pélage d'Emona.

Sources et bibliographie

  • HS, I/2, 249-250
  • Germania Sacra, N.S. 42, 1, 2003, 67-78
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 847 ✝︎ 5.3. ou 2.4.871

Suggestion de citation

Maurer, Helmut: "Salomon I^^er^^", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.04.2016, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012938/2016-04-12/, consulté le 22.01.2021.