de fr it

RudolfSchwerz

15.4.1298, issu d'une famille bourgeoise de Zurich. S. fut peut-être étudiant à Bologne (1269-1272) sous le nom de Rudolf, de Zurich. Pourvu d'un canonicat par le pape en 1277, il fut chanoine du Grossmünster à Zurich (1280-1298) et curé d'Altdorf (UR, 1282/1284-1298). Entre 1282 et 1288, S. légua par testament à l'abbaye de Wettingen sa collection d'ouvrages théologiques, liturgiques et canoniques, dont une bible en trois volumes.

Sources et bibliographie

  • M. Gabathuler, Die Kanoniker am Grossmünster und Fraumünster in Zürich, 1997, 219-221
  • J. Schmutz, Juristen für das Reich, 2, 2000, 690

Suggestion de citation

Meyer, Andreas: "Schwerz, Rudolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012956/2012-11-28/, consulté le 01.10.2020.