de fr it

JeanSenn de Münsingen

vers 1308, 30.6.1365, cathédrale de Bâle. Fils de Burkhard, chevalier, et de Johanna von Buchegg. Grâce au soutien de son oncle, l'archevêque de Mayence Matthias von Buchegg, S. fut nommé prévôt du chapitre de Saint-Victor à Mayence (1325). Etudes de droit à Bologne (1326-1328). Chanoine des chapitres cathédraux de Constance et de Bâle (dès 1334 au plus tard). Grâce à l'appui d'un autre oncle, l'évêque de Strasbourg Berthold von Buchegg, le chapitre de Bâle l'élut évêque en 1335. L'année suivante, S. fut consacré à Avignon, vraisemblablement à la suite de l'intervention d'un troisième oncle, Hugo von Buchegg. En 1337, il reconnut aux artisans bâlois le droit de siéger au Conseil. Il encouragea le culte des reliques de l'empereur Henri II, transférées à Bâle en 1347. Dans le différend concernant l'interdit pontifical prononcé contre l'Empire, S. soutint une position opposée à celle des Wittelsbach, mais chercha toujours à prévenir les conflits.

Sources et bibliographie

  • HS, I/1, 187-188
  • J. Schmutz, Juristen für das Reich, 2, 2000, 598
  • Gatz, Bischöfe 1198, 63-64