de fr it

JakobSprenger

vers 1436 à Bâle, 1495, à Strasbourg. Entré dans l'ordre des dominicains à Bâle en 1452, S. enseigna quelque temps dans cette ville (1466), puis se rendit à Cologne, où il reçut le grade de maître en théologie vers 1475 et fonda en 1475 la première confrérie du Rosaire. Il se fit transférer en 1478 du couvent de Bâle à celui de Cologne, à la réforme duquel il avait participé en 1464 et dont il fut le prieur de 1472 à 1488. Doyen de la faculté de théologie de Cologne (1480), inquisiteur des archidiocèses de Mayence, Cologne et Trèves (1481-1488), prieur de la province de Teutonie (1488-1495). Il a laissé des sermons en latin et en allemand, ainsi que des traités théologiques destinés à l'enseignement. On l'a donné pour le coauteur du Marteau des sorcières (Malleus maleficarum, 1487), le premier manuel sur la sorcellerie et la chasse aux sorcières, mais cela est fort douteux.

Sources et bibliographie

  • VL, 9, 150-157
  • HS, IV/5, 274-275
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF