de fr it

BenediktTavernier

Mentionné pour la première fois en 1483 à Berne, pour la dernière fois en 1504 à Wangen an der Aare, probablement de Fribourg. T. fut admis à l'abbaye bénédictine de Trub  en 1483 à la demande de Berne. Curé de Langnau im Emmental dès 1486 (d'abord contesté parce qu'il était de langue maternelle française), puis prieur de Wangen an der Aare dès 1498. Détenteur du patronage de la chapelle Saint-Ulrich à Thörigen, il accorda en 1504 un prêt pour la reconstruction de Wangen an der Aare, victime d'un incendie.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1638-1639
En bref
Dates biographiques Première mention 1483 Dernière mention 1504