de fr it

Ursicinus

Vraisemblablement de Rhétie, U. apparaît au milieu du VIIIe s. dans le livre de confraternité de Reichenau comme évêque à la tête de la communauté monastique de Disentis, qu'il avait transformée en véritable abbaye. L'exercice en union personnelle des dignités épiscopale et abbatiale s'appuie plutôt sur la tradition franco-irlandaise des abbés et évêques itinérants que sur celle, wisigothique, instaurée par Pirmin à Reichenau, ce qui laisse penser qu'U. dirigea une communauté observant la règle composite franco-irlandaise.

Sources et bibliographie

  • I. Müller, Disentiser Klostergeschichte, 1942
  • A. Angenendt, Monachi peregrini, 1972
  • R. Kaiser, Churrätien im frühen Mittelalter, 1998 (22008, éd. revue et augmentée)
Liens
Autres liens
e-LIR

Suggestion de citation

Pfaff, Carl: "Ursicinus", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.02.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013022/2013-02-19/, consulté le 16.01.2021.