de fr it

Victor de Tomilssaint

Prêtre légendaire du IXe s., V. aurait été décapité par un imposteur, puis aurait porté sa tête sur une colline près de Tumegl/Tomils, sur laquelle fut érigée une chapelle, consacrée en 1449. La fête patronale y est célébrée le 8 mai, jour anniversaire de la décapitation du martyr milanais Victor le Maure en 303, ce qui laisse à penser que la légende du saint grison pourrait être une variante locale de celle de l'Italien. La fête de V. est cependant fixée au 28 mai. Un culte lui fut rendu dès 1496, quand ses reliques furent transférées de Tomils au couvent de Cazis, lieu de rédaction probable de sa vita (In festo S. Victoris Tomilensis Presbyteri et Martyris, 1646). On trouve dans la chapelle Saint-Victor à Tomils des témoignages iconographiques datant du début du XVIe s. Une légende dérivée figure dans la Canzun de s. Vetger de Tumegl, en romanche (imprimée en 1731), selon laquelle V. aurait été décapité par deux sbires aux ordres du comte Georges de Werdenberg-Sargans.

Sources et bibliographie

  • Proprium Sanctorum Antiquissimi Episcopatus Curiensis, 1646
  • H. Batz, Die Kirchen und Kapellen des Kantons Graubünden, 2, 2003, 1007
  • R. Di Natale, Das Kephalophoren-Wunder in churrätischen Viten, 2005, 113-142, 198-207
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF