de fr it

Wichard

probablement en 887 à Lucerne. Issu de la maison ducale d'Alémanie. Frère de Rupert, chef de l'armée royale, parent de Louis le Germanique. Au milieu du IXe s., W., qui était prêtre, remit en état le monastère de Lucerne tombé en décrépitude, le dota de ses possessions situées à l'ouest de l'Albis et le consacra aux saints Léger et Maurice. Après la reconstruction (861/862 ou 864/865), il installa Alwik à la tête de l'établissement, qu'il quitta. Il fut ensuite probablement actif dans la chancellerie de Louis le Germanique et de Charles III. W. et l'évêque d'Augsbourg Witgar pourrait en outre être une seule et même personne. Revenu en 876 ou 880 au monastère lucernois, il en devint abbé; l'établissement reçut alors d'importantes donations. W. est à distinguer de l'évêque de Bâle W. Ier.

Sources et bibliographie

  • H. Schnyder, «Abt Wichard von Luzern als Bischof zu Augsburg?», in Gfr., 121, 1968, 5-63
  • HS, III/1, 842-843