de fr it

Hedwig vonWolhusen

Absente des sources de son époque, W. n'est connue comme abbesse du Fraumünster de Zurich que par la chronique d'Einsiedeln de 1494 d'Albert de Bonstetten. Elle serait entrée dans les ordres vers 1070, en même temps que Seliger (->), son mari et futur abbé d'Einsiedeln, puis aurait pris la tête de l'abbaye. Le plus ancien rite de profession du Fraumünster, qui date du dernier quart du XIe s., atteste la stricte observance de la règle bénédictine.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1999-2000
  • P. Vogelsanger, Zürich und sein Fraumünster, 1994, 124