de fr it

Ymmo

Mentionné dès 973, 30.10.984 à Saint-Gall. Doyen (973), puis abbé (976-984) de l'abbaye bénédictine de Saint-Gall. Y. prit le parti de l'empereur Otton II dans le conflit opposant celui-ci au duc de Bavière Henri le Querelleur. Sous Y., l'abbaye connut une période économiquement florissante. Il recouvra ou racheta des biens et accrut le trésor de l'abbatiale Saints-Gall-et-Otmar. Il fit orner celle-ci de fresques et élever la chapelle du Saint-Sépulcre (avec une crypte dédiée à saint Ulrich).

Sources et bibliographie

  • H. Leuppi, éd., Casuum sancti Galli continuatio anonyma, 1987, 66-76 (avec trad. en all.)
  • HS, III/1, 1286-1287