de fr it

Hagenthal

Ancienne seigneurie et paroisse (dès 1648), située dans le Sundgau entre Kirchbach et Letzbach à quelques kilomètres de Bâle, comprenant les communes de H.-le-Haut (410 hab. en 1999) et de H.-le-Bas (1000 hab. en 1999). Dès le XIe s., H. fit partie du comté de Ferrette, lequel revint en 1324 à la maison d'Autriche, puis, comme fief habsbourgeois, aux comtes de Thierstein et enfin en 1465 aux sires d'Eptingen qui érigèrent un château à H.-le-Bas. Ruiné par les Suédois en 1633 lors de la guerre de Trente Ans, le château ne fut rebâti qu'en 1785 par François-Ignace d'Eptingen. Rattaché à la France en 1648, H. fit partie de l'Empire allemand entre 1871 et 1918, avant de revenir à la France. En 1870, nombreux furent les habitants de H.-le-Haut et de H.-le-Bas à chercher refuge en Suisse devant l'avancée des troupes allemandes. Aujourd'hui, H. est devenu une zone de délassement à proximité de Bâle (terrain de golf).

Depuis le XVIIe s., une importante communauté juive vivait à H. et commerçait dans le nord-ouest de la Suisse (271 membres en 1784, 304 en 1808 à H.-le-Haut, 356 en 1784 à H.-le-Bas). Vers 1700, une synagogue fut bâtie sans autorisation à H.-le-Bas; elle fut rasée en 1726 et reconstruite en 1740. Le cimetière juif de H.-le-Bas (auj. monument commémoratif) inauguré en 1750 fut dévasté en 1848 lors d'un pogrom. Il y eut aussi une synagogue à H.-le-Haut, ainsi qu'un cimetière (1794) qui existe aujourd'hui encore. Au XIXe s., des communautés juives furent fondées à Bâle, Berne, Bienne, La Chaux-de-Fonds et Avenches par des familles venues de H. La communauté juive de H. se dispersa après que la Suisse eut octroyé la liberté d'établissement aux juifs français (1864) et après l'annexion allemande de 1871, qui poussa nombre d'entre eux à quitter l'Alsace, par patriotisme français.

Sources et bibliographie

  • A. Nordmann, «Über Wanderungs- und Siedlungsbeziehungen zwischen elsässischem und schweizerischem Judentum», in Jahrbuch der Gesellschaft für die Geschichte der Israeliten in Elsass-Lothringen, 1, 1917, 1-10
  • Hagenthal-le-haut, 1966
  • Le Haut-Rhin: dict. des communes, 2, 1981, 553-556
  • R. Weyl, I. Rosner, «Un poème séphard dans le grès d'Alsace», in Annu. de la Soc. d'hist. sundgauvienne, 1993, 279-284
  • Paroisses et Communes de France, 1994, 253-254
Indexation thématique
Entités politiques / Seigneurie