de fr it

Berchtold

Initiale D du De Trinitate de Saint Augustin, œuvre du scriptorium d'Engelberg vers 1190 dont l'abbé est le probable commanditaire (Stiftsbibliothek Engelberg, Cod. 14, fol. 2r, e-codices).
Initiale D du De Trinitate de Saint Augustin, œuvre du scriptorium d'Engelberg vers 1190 dont l'abbé est le probable commanditaire (Stiftsbibliothek Engelberg, Cod. 14, fol. 2r, e-codices).

3.11.1197 . Moine venu probablement de Saint-Blaise (Forêt-Noire), B. fut élu abbé d'Engelberg en 1178 . Il obtint du pape Lucius III, en 1184, confirmation des droits et biens abbatiaux à Lucerne, en Argovie et à Zurich (il en fit dresser une liste). En 1188-1191, il se disputa avec Lütold von Regensberg à propos du patronage de l'église d'Oberwil près de Bremgarten (AG). En 1191, le pape reconnut Engelberg seul détenteur du patronage de la paroisse de Stans, auparavant partagé avec Muri (AG). B. fit un pèlerinage à Rome après 1187. Comme son prédécesseur Frowin, il soutint les activités du scriptorium. Son savoir théologique apparaît dans les lettres et traités qu'il échangea avec les abbés Burchard de Sankt Johann et Hugo d'Allerheiligen lors d'une controverse sur le séjour des justes, morts avant le Sauveur.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1
  • Ch. Eggenberger, éd., Die Bilderwelt des Klosters Engelberg, 1999