de fr it

Rudolf EmanuelEffinger von Wildegg

10.6.1771 à Wildegg (comm. de Möriken-Wildegg), 29.11.1847 à Wildegg, prot., de Berne. Fils de Niklaus Albrecht (->). Frère de Ludwig Albrecht (->). Maria Carolina Rosina von Mülinen, fille d'Albrecht von Mülinen. Formé par des précepteurs et dans des instituts privés, puis aux académies militaires de Colmar (Pfeffel) et de Stuttgart (Karls-Schule). Au service des Provinces-Unies de 1789 à 1792, de l'Autriche en 1793. Colonel dans l'état-major fédéral en 1813, commandant de brigade en 1813, commandant des troupes lors des troubles dans l'Oberland bernois en 1814, commandant en chef des troupes bernoises en 1831. Député au Grand Conseil bernois en 1803, du Petit Conseil en 1816. Préfet à Konolfingen (1803-1813), puis à Wangen an der Aare (1821-1830). Administrateur (1813-1821) du domaine du château de Kiesen appartenant alors à sa famille, il y fonda la première fromagerie bernoise en 1815. Il contribua à la création d'une deuxième exploitation à Wangen, ce qui en fait un pionnier dans ce domaine et explique qu'il ajouta parfois "von Kiesen" et "von Wangen" à son nom.

Sources et bibliographie

  • L'Etat-major, 3, 50
  • R. Anderegg, «Rudolf Emanuel Effinger von Wildegg», in Neujahrsblatt Wangen an der Aare, 1991, 41-49 (avec bibliogr.)
  • H.C. Waber, «Den Arm in der Schlinge, den Kopf verbunden», in Der Bund, 12.6.1999 (suppl. culturel)
  • F. Müller, Aussterben oder verarmen?, 2000
  • H.C. Waber, «Das Schloss Kiesen», in Alpenhorn-Kalender, 75, 2000, 121-122
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Rudolf Emanuel Effinger
Dates biographiques ∗︎ 10.6.1771 ✝︎ 29.11.1847