de fr it

Rodolphe Louis d'Erlach

26.10.1749 à Berne, 13.6.1808 à Berne, prot., de Berne. Fils de Franz Ludwig Viktor, officier et bailli. 1773 Rosina von Bonstetten, fille de Franz Emanuel. Propriétaire foncier à Wichtrach. Officier de grenadiers dans le régiment d'E. au service de France (1765-1771). Membre du Grand Conseil de Berne (1785), bailli de Lugano (1786), seizenier (1789), major de la ville (1794), avoyer de Berthoud (1796). E. rejeta la Révolution française et combattit le gouvernement helvétique dans la guerre des Bâtons en 1802. Député au Grand Conseil bernois (1803), directeur de la douane (1807). Surnommé Hudibras, il est l'auteur d'une autobiographie et d'écrits politiques, dont le Code du Bonheur (6 volumes, 1788), qui contient un texte sur "l'esclavage des nègres", et le Précis des devoirs du souverain.

Sources et bibliographie

  • Notices, KBAG
  • H.U. von Erlach, «Rudolf Ludwig von Erlach», in Burgdorfer Jahrbuch, 51, 1984, 11-122; 52, 1985, 11-82
  • H.U. von Erlach, 800 Jahre Berner von Erlach, 1989, 539-556
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.10.1749 ✝︎ 13.6.1808

Suggestion de citation

Braun-Bucher, Barbara: "Erlach, Rodolphe Louis d'", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.12.2015, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013213/2015-12-22/, consulté le 04.12.2020.