de fr it

JacobGobat

25.3.1758 à Crémines, 4.11.1843 à Crémines, prot., de Crémines. Fils de David, notaire, greffier et maire, et de Marie Mérillat. Marguerite G. Notaire dès 1779, G. succéda à son père en 1787 comme greffier de la justice de Moutier (en tant que tel, greffier de la prévôté de Moutier-Grandval) et en 1790 à la mairie de Crémines. Membre du Conseil d'administration provisoire de la prévôté (1793-1797), à nouveau maire sous le régime français; juge de paix du canton de Moutier dès 1808. Député de l'ancienne prévôté pour correspondre avec la Diète fédérale en 1814, il la représenta aussi à la signature de l'Acte de réunion de l'ancien évêché de Bâle au canton de Berne en 1815. Lieutenant baillival de Moutier sous la Restauration (1815-1831), grand bailli ad interim (1825-1826).

Sources et bibliographie

  • Ph. Pierrehumbert, Moutier à travers les âges, 1943
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 25.3.1758 ✝︎ 4.11.1843

Suggestion de citation

Gobat, Jean-Philippe: "Gobat, Jacob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.01.2015. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013223/2015-01-15/, consulté le 06.05.2021.