de fr it

Justus vonGruner

2.3.1777 à Osnabrück, 8.2.1820 à Wiesbaden, d'Osnabrück. Fils de Christian, docteur en droit. Etudes de droit. Ecrivain, puis fonctionnaire prussien. Libéral et réformateur, G. devint président de la police berlinoise (1809) et directeur de la police politique (1811). Ennemi juré des Français, il s'exila en 1812. En raison de ses tendances unitaires, il fut relégué au poste d'envoyé de la Prusse auprès de la Confédération (1816-1819), où il s'opposa à la diplomatie française. Ami de la Suisse, il exerça une grande influence sur sa politique intérieure et extérieure, encouragea la réorganisation de son système militaire et se fit le défenseur de sa neutralité armée.

Sources et bibliographie

  • F. Pieth, Die Mission Justus von Gruners in der Schweiz 1816-1819, 1899
  • NDB, 7, 227-229
  • Bonjour, Neutralität
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.3.1777 ✝︎ 8.2.1820
Indexation thématique
Politique (1790-1848)