de fr it

Samuel GottliebHünerwadel

17.5.1808 à Zofingue, 5.2.1877 à Berne, prot., de Berne. Fils de Samuel Gottlieb (->). Regula Margaretha Waser. Etudes de théologie à Berne, puis à Göttingen et Berlin (1829-1830). Pasteur auxiliaire à Diessbach (auj. comm. Oberdiessbach) et à Thoune. Secrétaire du Département bernois de l'instruction publique et homme de confiance de Charles Neuhaus (dès 1832), puis chancelier (dès 1837) et bientôt éminence grise du gouvernement du "juste milieu". Député au Grand Conseil bernois (1839-1846), H. suivit l'avoyer Neuhaus dans sa chute (1846). Il reprit alors la direction de l'imprimerie Stämpfli (1848) et fut cofondateur du chemin de fer Central-Suisse et de la Société d'assurances Mobilière. Ces activités contrastaient avec la politique conservatrice que H. mena en qualité de conseiller communal (exécutif) et membre du Conseil de la bourgeoisie de Berne, ainsi que de président de la corporation des Tailleurs (zum Mohren).

Sources et bibliographie

  • Sammlung bernischer Biographien, 4, 1902, 203-206
  • Junker, Bern, 2, 133
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.5.1808 ✝︎ 5.2.1877
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons