de fr it

Abraham JakobKernen

10.2.1808 à Grosshöchstetten, 1.1.1874 à Berne, prot., de Reutigen. Fils d'Abraham Jakob, membre du Grand Conseil et préfet. Célibataire. Etudes de droit à Berne avec Samuel Ludwig Schnell et Hermann Wilhelm Eduard Henke (1826-1830). Stage dans le cabinet de son père et dans celui de Franz Samuel Hahn à Berne, brevet d'avocat en 1832. Après un voyage d'études qui le conduisit à Lausanne, Paris et Heidelberg (1834-1835), K. ouvrit son propre cabinet à Berne. Président du tribunal d'Interlaken (1837). Juge cantonal de 1839 à 1846, date à laquelle il fut destitué par les radicaux, puis à nouveau de 1850 à 1854. Député au Grand Conseil bernois (1840-1841 et 1841-1846). Conservateur de tendance modérée, K. soutint la "fusion" de 1854 entre conservateurs et radicaux. Il compte parmi les plus éminents juristes bernois de la Régénération.

Sources et bibliographie

  • Sammlung bernischer Biographien, 1, 1884, 429-435
  • Junker, Berne, 2, 253
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.2.1808 ✝︎ 1.1.1874
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons