de fr it

JakobMani

12.9.1785 à La Lenk, 4.2.1852 à Thoune, prot., de Diemtigen. Fils de Niklaus Johannes, assesseur du tribunal et marguiller. Frère de Johannes (->). Célibataire. Président du tribunal de Thoune. Député du cercle du Bas-Simmental au Grand Conseil bernois (1834-1846), procureur (1838-1846) et juge (1846-1847). M. participa activement à la chute du patriciat (1830-1831) et collecta les pétitions de la région de Thoune. En 1832, il fut juge d'instruction dans le procès de la conjuration de l'hôtel d'Erlach. Il organisa le Schutzverein libéral contre les conservateurs, les "noirs" favorables à la ville de Berne.

Sources et bibliographie

  • E. Gruner, Das bernische Patriziat und die Regeneration, 1943
  • U. Robé, Berner Oberland und Staat Bern, 1972
  • P.-A. Nielson, "ein Bruder von dem zu haben", mém. lic. Berne, 1988, 88, 505
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.9.1785 ✝︎ 4.2.1852
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons