de fr it

AndreasMathys

25.2.1817 à Rütschelen, 7.6.1872 à Berne, prot., de Rütschelen. Fils d'Andreas, agriculteur, et de Barbara Blatt. 1843 Anna Maria Herrmann. Elève de l'institut privé allemand de Beuggen. Greffier du notaire Herrmann à Rohrbach, puis du notaire Eggimann à Bern. Etudes de droit à Berne (dès 1836), avocat et associé d'Eggimann (1842). Député radical au Grand Conseil bernois (1846-1850 et 1852-1862). Son ardeur au travail, son honnêteté, son sens du devoir et sa compétence firent de M. l'avocat le plus éminent de la ville. Il encouragea l'éducation populaire, notamment comme président de la commission de l'école normale cantonale, et rédigea, parmi d'autres travaux juridiques et historiques, le texte Politisches Gespräch zwischen Michel Dumm, Christen Treu, Samuel Neu, und einigen ihrer Freunde (1850). Entre 1849 et 1872, il fut membre et président de la direction de l'hôpital de l'Ile, administrateur de la Caisse d'épargne et de crédit de Berne, de la Rentenanstalt et de la Banque cantonale.

Sources et bibliographie

  • H.R. Rüegg, Rede zur Erinnerung an Fürsprech Andreas Mathys, 1872
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.2.1817 ✝︎ 7.6.1872