de fr it

GottliebWalther

11.10.1738 (Isaak Gottlieb) à Berne, 10.12.1805 à Berne, prot., de Berne. Fils de Johannes, fabricant de soieries et commerçant. Célibataire. Exclu des examens de théologie pour libertinage et en raison de son scepticisme dû aux idées des Lumières, W. réussit ses examens de droit en 1772. Avocat au Conseil (1775), il fut le premier professeur de droit à Berne (nommé à l'essai en 1778). Il perdit sa chaire en 1788 à cause de son manque de sérieux et ne fut jamais appelé à l'institut politique. Désigné Historiographus Rei Publicae, il fut chargé de rédiger une histoire du droit bernois, Geschichte des bernischen Stadtrechts, son œuvre principale, dans laquelle il réfuta l'origine aristocratique de la Constitution bernoise. Après la parution du premier volume en 1794, il fit détruire l'ensemble du tirage du deuxième tome en raison des interventions de la censure; la troisième partie ne fut jamais imprimée, même si W., rationaliste, homme des Lumières et démocrate, avait reçu une pension de la République helvétique pour en mener à bien la publication. Ses nombreuses publications révèlent son intuition scientifique, son esprit critique et ses hypothèses audacieuses.

Sources et bibliographie

  • H. Kühne, Gottlieb Walther (1738-1805) und die historische Rechtsschule, 1952
  • H. von Greyerz, Nation und Geschichte im bernischen Denken, 1953
  • Feller/Bonjour, Geschichtsschreibung, 2, 469-471 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.10.1738 ✝︎ 10.12.1805