de fr it

HermineGelpke-Weibel

21.3.1881 à Lucerne, 5.4.1955 à Lucerne, cath.-chr., de Lucerne et Därstetten. Fille de Josef Leonz Weibel et d'Adele Regula Coulin. 1900 Paul Gelpke, avocat, consul honoraire de Bolivie. Active dans le domaine social et dans le mouvement des femmes. Vice-présidente, puis présidente (1928-1939) de la Société d'utilité publique des femmes de la ville de Lucerne. Cette société gérait une garderie d'enfants, une crèche, un centre de convalescence pour enfants et des restaurants sans alcool (Waldstätterhof et Krone) à Lucerne, prit part à la lutte contre la tuberculose et organisait la livraison de repas aux malades; elle créa, sous l'égide de G., un bureau d'orientation professionnelle pour jeunes filles (1930). Membre dès 1921 du Verein für Frauenbestrebungen (Union pour les revendications féministes) de Lucerne, qu'elle représenta jusqu'à sa mort au comité du ciné-club de Lucerne, membre du groupe des femmes radicales, G. fit plusieurs séjours aux Etats-Unis (notamment de 1939 à 1946), où sa fille Alice s'était mariée.

Sources et bibliographie

  • Actes du Verein für Frauenbestrebungen Luzern, Gosteli-Stiftung, Worblaufen
  • Verein für Frauenbestrebungen Luzern 1921-1931, 1931
  • 100 Jahre Sektion Stadt Luzern des Schweizerischen Gemeinnützigen Frauenvereins, 1889-1989, 1989
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Hermine Gelpke (nom de mariage)
Hermine Weibel (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 21.3.1881 ✝︎ 5.4.1955