de fr it

SalomonFehr

15.12.1774 à Frauenfeld, 16.9.1843 au Canada, prot., de Frauenfeld. Fils de Johann Kaspar, procureur et conseiller. 1799 Elisabetha Cornelia Zollikofer, fille de Johann Georg Zollikofer von Altenklingen. Etudes de droit. Procureur (1796-1798), commissaire général (Oberkommissär) pour le canton de Thurgovie pendant la République helvétique (1798), puis avocat et agriculteur (1803-1806). Premier greffier à la cour d'appel (1806-1813). Associé de l'entreprise Joly, Fehr & Co. (tissus de coton et de soie) à Contamine (Savoie) au moins depuis 1814. Officier des corps francs à cheval thurgoviens de 1804 à 1811. En 1814, F. fut un membre influent du mouvement qui était favorable, dans une perspective aristocratique et conservatrice, à la participation du peuple (au sens traditionnel du terme dans une société d'ordres) à la révision de la Constitution cantonale. Accusé de haute trahison, il dut quitter le pays. Son procès fut suspendu en 1815, car aucune intention révolutionnaire ne put être prouvée. Dès 1816, il fut officier au service de France dans le régiment suisse Bleuler.

Sources et bibliographie

  • J. Meyer, «Salomon Fehr und die Entstehung der thurgauischen Restaurationsverfassung vom 28. Juli 1814», in ThBeitr., 50, 1910, 1-144
  • H. Foerster, «Thurgaus Freikorps und Spiele 1804-1818», in ThBeitr., 116-117, 1979-1980, 219-248
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 15.12.1774 ✝︎ 16.9.1843
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons