de fr it

Hans JakobGonzenbach

24.3.1754 à Hauptwil, 11.7.1815 à Winterthour, prot., de Hauptwil. Fils de Hans Jakob, commerçant en toiles et juge. 1777 Dorothea Zollikofer d'Altenklingen. Juge de Hauptwil (1783-1798). G. acquit sa notoriété en tant qu'auteur présumé d'une brochure (Unmassgebliche Vorschläge eines Thurgöwischen Volks-Freundes...), qui déclencha en 1798 le mouvement de libération thurgovien. Membre du Landeskomitee chargé d'obtenir l'indépendance du pays (1798) et préfet national du canton de Thurgovie (1798-1799) sous l'Helvétique. Au retrait des Français (mai 1799), G., de tendance conservatrice, se rangea du côté de la deuxième coalition, tentant à la fois de sauver l'indépendance politique thurgovienne et de restaurer le Gerichtsherrenstand (état des seigneurs justiciers). A la fin de cette brève période de restauration (octobre 1799), il ne lui resta plus qu'à s'enfuir à l'étranger, où il se joignit à la Légion fidèle de Ferdinand Isaac de Rovéréa. Après son retour, il fut membre du deuxième gouvernement intérimaire thurgovien (1802). La débâcle de ses affaires suivit son déclin politique. En 1807, G. transmit à son frère Daniel ce qui restait du fidéicommis.

Sources et bibliographie

  • F. Burckhardt, Die schweizerische Emigration 1798-1801, 1908, 321, 385-386, 442, 497
  • W. von Gonzenbach, Geschichte der Familie von Gonzenbach, ms., 1918 (KBSG)
  • Th. Holenstein, Paul Reinhart (1748-1824), 1998, 60-66, 173-180
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.3.1754 ✝︎ 11.7.1815

Suggestion de citation

Rothenbühler, Verena: "Gonzenbach, Hans Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.10.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013366/2014-10-01/, consulté le 25.11.2020.