de fr it

JohannesHippenmeyer

5.5.1779 à Gottlieben, 21.3.1854 à Tägerwilen, prot., de Gottlieben. Fils de Jacob, aubergiste. 1827 Maria Katharina Beutler, fille naturelle de Katharina. Formation probable dans le commerce, puis militaire au service d'Autriche. Fondateur (1804) et commandant (1804-1818) des corps francs à cheval thurgoviens. Rangé au côté des conservateurs en 1813, H. prit la fuite à l'étranger en 1814 mais retrouva son commandement de la cavalerie thurgovienne lors de l'expédition de Franche-Comté en 1815. Membre du Grand Conseil thurgovien (1815-1831) et du Conseil de guerre cantonal, dont il fut membre honoraire (1818-1824), extraordinaire (1824-1832) et de plein droit (1832-1834). Il commanda la cavalerie thurgovienne durant les occupations de Bâle-Campagne en 1832 et de Schwytz en 1833. Lieutenant-colonel à l'état-major fédéral en 1848. Propriétaire du château de Gottlieben et, dès 1832, de la maison seigneuriale Hertler à Tägerwilen.

Sources et bibliographie

  • AFam, StATG
  • J. Meyer, «Salomon Fehr und die Entstehung der thurgauischen Restaurationsverfassung», in ThBeitr., 50, 1910, 65-114
  • H. Foerster, «Thurgaus Freikorps und Spiele 1804-1818», in ThBeitr., 116-117, 1979-1980, 220-228
  • Thurgauer Zeitung, 9.1.2003
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.5.1779 ✝︎ 21.3.1854
Indexation thématique
Politique (1790-1848) / Cantons

Suggestion de citation

Rothenbühler, Verena: "Hippenmeyer, Johannes", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.12.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013377/2007-12-18/, consulté le 30.10.2020.