de fr it

Johann UlrichKesselring

20.5.1742 à Märstetten, 14.7.1812 à Boltshausen (auj. comm. Märstetten), prot., de Märstetten, bourgeois d'honneur de Weinfelden (1798). Fils de Hans Ulrich, président de tribunal et maire (Dorfmeier). 1) 1763 Anna Magdalena Boltshauser, veuve Boltshauser, 2) 1801 Catharina Hiltbrunner, veuve Stadler. K. servit dans l'armée jusqu'en 1766 (sergent), avant de s'occuper du domaine de sa femme à Boltshausen. Son ascension sociale commença sous l'Ancien Régime déjà: juge au tribunal suprême de Thurgovie (1768), propriétaire dès 1784 de la maison seigneuriale d'Oberboltshausen (Bachtobel), seigneur justicier de Bachtobel (1784-1798). Il joua un rôle central lors de la libération de la Thurgovie: vice-président du Landeskomitee chargé d'obtenir l'indépendance (1798), président de la Chambre administrative (1798-1800), sénateur helvétique (1800). Membre de la cour d'appel (1803-1812), député au Grand Conseil (1803-1812).

Sources et bibliographie

  • H. Lei, Weinfelder, die Geschichte machten, 21997, 67-77
  • H. Brauchli, Thurgauer Ahnengalerie, 2003, 260-263
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 20.5.1742 ✝︎ 14.7.1812