de fr it

Joseph AntonLocher

17.1.1750 à Frauenfeld, 18.6.1819 à Tägerschen, cath., de Frauenfeld. Fils de Johann Konrad, officier de la garde urbaine et secrétaire de la commanderie de Tobel, et d'Anna Maria Harder. Vraisemblablement célibataire. Greffier du tribunal et secrétaire du couvent de Tänikon (1775-1798). Représentant de Fischingen au Landeskomitee chargé d'obtenir l'indépendance de la Thurgovie (1798). Vice-président de la Chambre administrative thurgovienne (1801-1803). L., qui refusa son élection au gouvernement en 1803, fut député au Grand Conseil, juge à la cour d'appel, juge cantonal et membre de la chambre criminelle (1803-1819). Membre des conseils ecclésiastique (dès 1804) et scolaire (dès 1805), du consistoire catholique (tribunal matrimonial, dès 1807), de la commission agricole (dès 1810), de la commission constitutionnelle (1814) et du conseil administratif catholique (1817-1819). L. est considéré comme l'un des hommes politiques catholiques les plus éminents de son canton.

Sources et bibliographie

  • Thurgauer Zeitung, 26.6.1819
  • F. Locher, Geschichte der Locher von Frauenfeld, ms., 1940, 27, 54, 109 (StATG)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.1.1750 ✝︎ 18.6.1819