de fr it

JohannesMeyer

11.12.1835 à Rüdlingen, 8.12.1911 à Frauenfeld, prot., de Rüdlingen et de Schaffhouse (1866). Fils de Konrad, instituteur. Cousin d'Elise (->). 1) 1866 Susette Pfister, 2) 1891 Emma Mossmann, divorcée Malsch. Ecole cantonale de Schaffhouse (1851-1857), études de langue et littérature allemandes à Bâle (1857-1858), études à Paris (1862-1863). Instituteur (1858-1862) dans une école privée de Fellin (Livonie). M. arrêta définitivement ses études en 1863 et s'engagea comme rédacteur au Tagblatt für Schaffhausen. Instituteur à l'école réale de cette ville (1864), maître d'allemand et d'histoire à l'école cantonale de Frauenfeld (1869-1908, recteur 1875-1878), bibliothécaire et archiviste cantonal à temps partiel (1880-1911). Président de la Société d'histoire du canton de Thurgovie (1880-1910), rédacteur de la revue de la Société d'histoire du lac de Constance et de ses environs (1898-1911), M. fut l'auteur d'innombrables travaux sur Schaffhouse et la Thurgovie, de même que sur l'histoire de la langue allemande. Docteur ès lettres honoris causa de l'université de Zurich (1883).

Sources et bibliographie

  • Fonds, AV Stein am Rhein
  • SVGB, 41, 1912, VII-XIV
  • G. Büeler, «Dr. Johannes Meyer 1835-1911», in ThBeitr., 52, 1912, 1-62
  • E. Leisi, «Johannes Meyer», in SchBeitr., 34, 1957, 144-149
  • E. Joos, Parteien und Presse im Kt. Schaffhausen, 1975, 90-91, 94
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.12.1835 ✝︎ 8.12.1911