de fr it

Alfons vonStreng

7.9.1890 à Sirnach, 16.7.1943 à Appenzell, cath., de Sirnach et Tägerschen (auj. comm. Tobel-Tägerschen). Fils d'Alfons (->). Frère de Franz (->). 1924 Antonia Consolati, fille de Philipp Vinzenz, comte, chambellan de l'empereur d'Autriche et lieutenant-colonel. Ecoles à Sirnach, gymnase de Feldkirch, études de droit à Lausanne, Berne, Zurich et Paris. Greffier (1919-1933), puis président du tribunal de district de Münchwilen. Président de la commune locale (Ortsgemeinde) de Sirnach (dès 1931). S. fut président du conseil de paroisse de Sirnach (1930-1942), membre du conseil synodal et, en 1942, du conseil de l'Eglise catholique de Thurgovie. Député au Grand Conseil thurgovien (dès 1928; président, 1937-1938), à la tête du groupe conservateur populaire (dès 1935), président du parti conservateur populaire de Thurgovie pendant quatre mois (1943).

Sources et bibliographie

  • Thurgauer Volkszeitung, 17.7.1943
  • Zum Andenken an Gerichtspräsidenten Alfons von Streng, 1943
  • Thurgauer Jahrbuch, 1944, 52-53
  • L. Hürlimann, CVP Kanton Thurgau: 1906-2006, 2006, 27, 68-69
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 7.9.1890 ✝︎ 16.7.1943

Suggestion de citation

Erich Trösch: "Streng, Alfons von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.06.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/013402/2012-06-29/, consulté le 25.04.2024.