de fr it

Karl Sebastian vonClais

27.7.1800 à Winterthour, 22.1.1858 à Winterthour, prot., de Winterthour. Fils de Johann Sebastian (->). Louise Schweizer, fille de Johann Caspar, capitaine de cavalerie. Après la mort de son père en 1809, C. fut mis sous la tutelle de son oncle, Johann Heinrich von Sulzer. Ecoles à Winterthour et Zurich, études de philosophie à Wurtzbourg (1820), de droit à Heidelberg (1821) et de sciences caméralistes à Wurtzbourg (1822). C. qui, contrairement à son père, se faisait toujours appeler von C., reprit en 1841-1842 la filature du Hard près de Wülflingen (auj. Winterthour), l'une des plus grandes du canton, avec ateliers de tissage et de construction de machines textiles, moulin et exploitation agricole. Lors du creux conjoncturel de 1847-1848, il dut liquider la banque dont il avait hérité et vendre la villa Lindengut pour éviter la faillite. La crise de 1857 faillit engloutir l'entreprise textile elle-même. Membre du Conseil de ville (exécutif) de Winterthour (Forêts, 1832-1842), membre de la commission municipale des forêts (1842-1848), député radical au Grand Conseil zurichois de 1842 à sa mort, C. commanda la cavalerie zurichoise de 1837 à 1846. Dans ses dernières années, il se consacra à la modernisation de ses domaines ruraux, fut membre actif de la Société pour l'agriculture et l'horticulture du canton de Zurich et publia des articles sur l'élevage du bétail.

Sources et bibliographie

  • Schweizerische Zeitschrift für Landwirtschaft, 1858, 17-21 (nécrologie)
  • E. Dejung, «Spinnerei, Weberei und mechanische Werkstätte Hard bei Wülflingen 1800-1924», in Neujahrsblatt der Stadtbibliothek Winterthur, 270, 1937, 50-66
  • L'Etat-major, 3, 38
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.7.1800 ✝︎ 22.1.1858