de fr it

JakobAmiet

25.12.1817 à Soleure, 9.9.1883 à Soleure, cath., de Soleure. Fils de Xaver, notaire et chancelier d'Etat. 1846 Sophie Kiburz, fille de Johann, juge de paix. Etudes de droit à Genève, Iéna, Berlin et Heidelberg. Avocat en 1841. Suppléant du secrétaire du district de Soleure en 1842. Juge suppléant à la cour suprême (tribunal cantonal) et auditeur de l'état major fédéral en 1848. Procureur général de la Confédération de 1852 à 1856. A. présida le tribunal de district de Bucheggberg-Kriegstetten et la Cour d'assises cantonale en 1856-1861, la cour de cassation pénale du Tribunal fédéral en 1867, puis redevint avocat. Député au Grand Conseil (1851-1852, 1873-1876). Radical, il s'opposa au Sonderbund en 1847-1848. Lors du Kulturkampf, il défendit les droits de l'Eglise catholique et prit parti pour l'évêque Eugène Lachat. Colonel.

Sources et bibliographie

  • [anonyme], Der siegreiche Kampf der Eidgenossen gegen Jesuitismus und Sonderbund, 1848
  • Das St.-Ursus-Pfarrstift der Stadt Solothurn seit seiner Gründung bis zur staatlichen Aufhebung im Jahre 1874, 1878
  • Abschiedssonette, 1878
  • G. Appenzeller, «100 Jahre Historischer Verein des Kantons Solothurn, 1853-1953», in JbSolG, 26, 1953, 126-128
  • Feller/Bonjour, Geschichtsschreibung, 2, 663-665
  • SolGesch., 4/1
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.12.1817 ✝︎ 9.9.1883